mercredi 12 mars 2014

Equilatéral

Pendant qu'une grosse clique infâme poursuit son cirque indécent et ses petites "affaires", bien tintamarré par les médias bien gras, on se dit finalement qu'on donnerait bien un petit euro (ou deux, allez !) pour affréter un ou deux appareils un peu défaillants certes que le monde entier finit par envier à Malaysia Airlines, une compagnie experte dans la disparition pure et simple dont les compétences seraient ma foi bien utiles.
Avec un peu de malchance, un zeste de loi des séries et tutti quanti, ils arriveraient bien à nous les perdre.
La seule différence, c'est qu'on se taperait complètement de ce qu'ils ont pu devenir même dans notre merveilleux monde hypercybertracé, fiché, vidéosurveillé etc.
Loin de moi  l'idée de partager des idées complotistes, mais il serait de temps d'héberger quelque temps le Triangle des Bermudes, non ?

6 commentaires:

  1. Riche idée, Mr K. J'oserais presque dire qu'elle m'a chatouillé le cervelet tambien... On se la fait, la liste des passagers ;-)) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La liste des passagers pourrait commencer facilement par tous ceux qui sont plus souvent à la télé et à la radio qu'à leur bureau, qui sont là depuis au moins dix ans, et qui cumulent. Après on voit.

      Supprimer
  2. pas besoin de comploter, à force de mensonges ,improvisations et autres fanfaronnades sortis de leur boite à outils,ils se sont déjà perdus...tout seuls.
    mais la solution Triangle des Bermudes , pour peu que la région ne pas couverte par les opérateurs téléphoniques, aurait le mérite de changer le consternant tintamarre de l'actu.

    PS: comment tu sais qu'il est équilatéral? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas d''angle droit me semble logique, vu que la situation n'est pas spécialement d'équerre !

      Supprimer
  3. Ici les politiques font fuir, ils ne pensent qu'à s'enrichir...chez vous c'est les égos qui minent tout. Moi je propose des ministres anonymes, qui ne perdent pas une seconde de vue le bon, le meilleur pour leurs concitoyens.
    Si, pour ce faire, ils faut "perdre" en mer une centaine d'entre eux, qui pleurera?

    RépondreSupprimer
  4. S'enrichir ou bien vivre aux frais de la princesse, je suis sur PAR ICI AUSSI que ça titille certains ;-)

    RépondreSupprimer