mercredi 19 mars 2014

Ne pas bouder son plaisir

Le lecteur perspicace n'aura pas manqué, s'il est arrivé jusqu'ici , de remarquer que les Interférences célèbrent à leur manière le printemps des poètes presque quotidiennement cette semaine.

Mais, que voulez-vous, parfois l'actualité s'impose, en quelque sorte.

Suite aux nouvelles révélations politico-médiatico-judiciaires impliquant Kivousavé qui faisait président avant et qui voudrait faire après, on ne manquera donc pas de savourer un mot - un seul et admirable-  prononcé par l'ineffable Jeff Copo du PMU.

Retenue. 

Un mot à savourer, à sa juste mesure, tel un îlot perdu dans l'océan de la terminologie qui me semble-t-il sied beaucoup plus au spécialiste des piscines louches : condescendance, dédain, effronterie, fatuité, impudence, insolence,  mépris,  morgue, outrecuidance, prétention, suffisance, duplicité, tartuferie, hypocrisie...

Et quitte à décevoir Jeff, je vais le savourer sans retenue.

2 commentaires:

  1. Me too !!! Et encore, je me "retiens"... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autant moins que la petite chose fragile que c'est jamais elle est encore en train de pleurnicher dans le Figaro à cause de la Stasi.

      Supprimer