mardi 11 avril 2017

6 mots

A l'instar des 140, "célébrissime" série qui a sévi ici-même il y a quelque temps, le "6 mots" touche à la twitterrature qui met en avant les formes brèves. Hemingway serait à l'origine de cette affaire non pas de tweets mais "raconter une histoire en six mots".
En voici 10 , par ordre d'apparition à l'esprit :


Il fuyait comme une carafe filtrante.
Les cadeaux désintéressés donnaient l'heure.
La nuit tombe, le silence dort.
Le ciel coulait, horizon morne plaine.
Souvent le mouton a cinq pattes.
Le chat nuit aux souris grises.
En six mots tout fut dit.
Feu doux, le rat bout gris.
Le haïku se retrouva coincé ici.
Parallèlement, l'espace prit son temps.

6 commentaires:

  1. Prise au mot, elle s'exécuta.
    La campagne présidentielle frappait les esprits.
    Vive la République, vive la France.
    Six mots c'est si peu.
    Trop de mots tue les mots.
    Le télégramme lui tomba des mains.
    C'est idiot se dit-elle !
    Ca ne fait pas une histoire.

    RépondreSupprimer
  2. ( Rhaa , comment résister ?)

    Elle le rencontra mardi. Lui, Dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le décalage des jours, mystère garanti.

      Supprimer
    2. Voici un concept intéressant dont je vais me servir ;)
      J'aime bien votre deuxième, et le premier d'Espiguette.

      Supprimer
    3. Le concept jugé intéressant captiva Anonyme.

      Supprimer